top of page

Comprendre et traiter l'épicondylite latérale du coude





Introduction :

L'épicondylite latérale du coude, communément appelée "tennis elbow" ou "épicondylalgie latérale", est une affection douloureuse qui affecte la région externe du coude. En tant que kinésithérapeutes, notre rôle est crucial dans la gestion et le traitement de cette condition fréquente. Dans cet article, nous explorerons les causes, les symptômes et les approches de traitement de l'épicondylite latérale du coude.


Causes de l'épicondylite latérale du coude :

L'épicondylite latérale du coude est souvent causée par une surutilisation des muscles et des tendons du bras, en particulier ceux qui sont responsables de la flexion et de la rotation du poignet. Les mouvements répétitifs, tels que ceux associés à la pratique du tennis, du golf, ou à des activités manuelles intenses, peuvent entraîner une irritation et une inflammation des tendons à l'origine de l'épicondylite.


Symptômes de l'épicondylite latérale du coude :

Les symptômes caractéristiques de l'épicondylite latérale incluent une douleur à l'extérieur du coude, généralement près de l'os épicondylien, qui peut irradier vers l'avant ou vers le bas du bras. La douleur est souvent exacerbée par les activités de préhension, tels que saisir ou soulever des objets, ainsi que par l'extension du poignet. Dans certains cas, une faiblesse musculaire peut également être ressentie.


Approches de traitement en kinésithérapie :

  1. Réduction de l'inflammation : Les premières étapes du traitement visent à réduire l'inflammation. Cela peut inclure l'utilisation de modalités thermiques, de glace, et parfois de techniques de compression.

  2. Exercices de renforcement et d'étirement : Les kinésithérapeutes prescrivent des exercices spécifiques pour renforcer les muscles de l'avant-bras et améliorer la souplesse des tendons. Des exercices d'étirement aident à restaurer l'amplitude de mouvement.

  3. Techniques de massage et de relâchement myofascial : Le massage thérapeutique et les techniques de relâchement myofascial peuvent contribuer à détendre les muscles tendus et à améliorer la circulation sanguine dans la zone affectée.

  4. Correction de la technique gestuelle : Les kinésithérapeutes évaluent souvent la technique gestuelle lors d'activités spécifiques pour identifier les mouvements susceptibles d'aggraver la condition. Des ajustements peuvent être recommandés.

  5. Orthèses et supports : L'utilisation d'orthèses ou de supports spécifiques peut aider à soulager la pression sur les tendons et à favoriser la guérison.


Prévention de l'épicondylite latérale du coude :

La prévention de l'épicondylite latérale du coude implique souvent l'adoption de bonnes techniques de préhension, des échauffements appropriés avant l'activité physique, et la mise en place de pauses régulières lors de tâches répétitives.

Un petite programme de renforcement et d'étirement peut-être interessant à répéter toute l'année, pour les personnes qui sollicitent le plus ces structures.




Conclusion :

En conclusion, l'épicondylite latérale du coude peut être une condition délicate, mais avec une approche kinésithérapique ciblée, les patients peuvent retrouver leur fonctionnalité et prévenir les récidives. Si vous ressentez des symptômes d'épicondylite latérale, consultez un kinésithérapeute qualifié pour un diagnostic précis et un plan de traitement personnalisé.


Jonathan Morimont

24 vues0 commentaire

Comments


bottom of page