top of page

Pathologie : La névralgie d'Arnold


La névralgie d'Arnold, également connue sous le nom de névralgie occipitale, est une douleur intense et lancinante dans la région occipitale du crâne.

Elle est causée par une irritation ou une compression du nerf occipital, qui se trouve à la base du crâne.



Symptômes :

Les symptômes typiques incluent une douleur unilatérale ou bilatérale derrière l'œil et/ou le cou, des maux de tête sévères, une douleur à la nuque et une sensibilité accrue du cuir chevelu.



Les causes de la névralgie :

Les causes courantes de la névralgie d'Arnold comprennent une mauvaise posture, une tension musculaire excessive, des lésions ou des traumatismes à la tête ou au cou, des tumeurs, une hernie discale, une arthrose cervicale et des infections.

Les personnes atteintes de troubles médicaux tels que le diabète, la fibromyalgie, la sclérose en plaques et la maladie de Lyme sont également plus susceptibles de développer une névralgie d'Arnold.

Souvent, on retrouve également une blocage articulaire au niveau des cervicales C2-C3.



Quels en sont les conséquences sur la vie de tous les jours ?

Les conséquences de la névralgie d'Arnold peuvent être graves, notamment une diminution de la qualité de vie, des perturbations du sommeil, une diminution de la productivité au travail et une détérioration de la santé mentale. Les personnes atteintes de cette affection peuvent également être confrontées à des difficultés pour accomplir leurs activités quotidiennes et pour socialiser.



Le diagnostic différentiel de cette pathologie :

Les diagnostics différentiels de la névralgie d'Arnold incluent d'autres affections qui peuvent provoquer des douleurs similaires, comme la migraine, le syndrome de la douleur myofasciale, le syndrome du défilé thoracique, la cervicobrachialgie et la névralgie du trijumeau. Les médecins effectueront des examens neurologiques et des tests diagnostiques tels que des radiographies, une imagerie par résonance magnétique (IRM) ou une tomographie par ordinateur (CT) pour déterminer la cause sous-jacente de la douleur et élaborer un plan de traitement approprié.



Les traitements :

Outre les traitement médicaux classiques proposés par le médecin, la kinésithérapie ainsi que l'ostéopathie constitue des bonnes armes thérapeutiques.


La kinésithérapie et l'ostéopathie peuvent effectivement aider à soulager les symptômes de la névralgie d'Arnold en travaillant sur les tensions musculaires et les déséquilibres posturaux qui peuvent contribuer à la douleur.

En kinésithérapie, les exercices de renforcement et d'étirement peuvent aider à réduire les tensions musculaires dans la région cervicale et à améliorer la posture. Le kinésithérapeute peut également utiliser des techniques de massage et de mobilisation articulaire pour améliorer la circulation sanguine et réduire la douleur.


En ostéopathie, l'approche est plus globale. Le praticien cherche à comprendre la cause du dysfonctionnement pour le corriger et rétablir l'équilibre du corps. Il va utiliser des techniques manuelles douces pour réaligner les structures osseuses, les muscles et les ligaments, et permettre une meilleure circulation des fluides corporels.

Cependant, il est important de noter que la kinésithérapie et l'ostéopathie ne conviennent pas à tous les patients, et que leur efficacité peut varier selon la cause de la névralgie d'Arnold. Il est donc important de consulter un professionnel de santé pour déterminer le traitement le plus adapté à votre cas particulier.



Conclusion :

La névralgie d'Arnold est une affection qui peut être très invalidante pour les personnes touchées. Elle se caractérise par des douleurs au niveau de la région cervicale, du cuir chevelu et de l'oreille, pouvant être associées à des sensations de brûlure, de picotement ou d'engourdissement. Les causes de la névralgie d'Arnold sont variées, allant de la compression du nerf occipital à des troubles posturaux ou musculaires.

Le diagnostic de la névralgie d'Arnold est essentiellement clinique, c'est-à-dire basé sur les symptômes et l'examen physique. Cependant, des examens complémentaires peuvent être nécessaires pour écarter d'autres pathologies.

Le traitement de la névralgie d'Arnold vise à soulager la douleur et à traiter la cause sous-jacente de l'affection. Les options de traitement incluent les médicaments, les thérapies physiques, les injections, la chirurgie et d'autres approches, telles que le biofeedback, la relaxation ou la méditation. La kinésithérapie et l'ostéopathie peuvent également être utilisées pour soulager les symptômes de la névralgie d'Arnold en travaillant sur les tensions musculaires et les déséquilibres posturaux.

Il est important de consulter un médecin si vous pensez être atteint de névralgie d'Arnold, afin de déterminer la cause de votre douleur et d'élaborer un plan de traitement adapté à votre cas spécifique.

Jonathan Morimont

189 vues0 commentaire

コメント


bottom of page